Procédés de distillation réactive et extractive

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Laboratoire de Thermique, Energétique et Procédés (LaTEP)
PDF
Vous êtes ici :

Modélisation et optimisation numérique des procédés de distillation réactive et extractive

Historiquement, une part importante de l’activité de l’axe « intensification des procédés » portait sur l’optimisation de la Distillation Réactive. Sur la période d’intérêt, cette thématique a été l’occasion de nombreuses études :
  • Optimisation paramétrique et structurelle de la distillation catalytique. Le problème d’optimisation formulé est du type programmation non linéaire en variables mixtes (MINLP). Il a alors été résolu dans l’environnement du logiciel MIPSYN.
  • Valorisation du glycérol, issu de la synthèse du biodiésel, en huile comestible (tri-acétine). L’étude a d’abord porté sur la caractérisation de la cinétique puis sur faisabilité d’un procédé de synthèse mettant en œuvre la distillation réactive.
  • Optimisation structurelle et paramétrique (optimisation MINLP) de la distillation catalytique sur un critère thermodynamique (minimisation des irréversibilités grâce à l’exergie consommée).
Plus récemment, formulation du problème de contrôle optimal (au sens du principe de Pontryagin) d’une colonne de distillation extractive, pour la production d’agro-carburant (éthanol). Ces travaux ont ensuite été généralisés en intégrant au problème de contrôle optimal celui de l’optimisation paramétrique (fonctionnement et dimensionnement) de la colonne.