Le séchage d'hydrates solides

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Laboratoire de thermique énergétique et procédés (LATEP)
PDF

Le séchage d'hydrates solides

 

Parmi les produits poreux rigides, les hydrates se distinguent par une hygroscopicité induite par une eau liée chimiquement et non physiquement. Les expériences montrent que les particularités physico-chimiques de ces milieux provoquent lors du séchage des comportements thermique et massique singuliers qu’aucun des modèles de transports n’est capable de prédire :

  • apparition dans les profils de teneur en eau de paliers correspondants aux états d’hydratation,
  • apparition de plateaux dans les cinétiques de température.

La difficulté majeure résidait dans la prise en compte d’isothermes de désorption discontinues combinée à l’introduction des énergies de déshydratation dans l’équation de conservation de l‘énergie.

Cette problématique ancienne du laboratoire a été réexaminée à la lumière des travaux consacrés à la réaction chimique. La solution théorique est trouvée en considérant chaque état d’hydratation comme une phase distincte, chaque déshydratation étant alors une réaction chimique hétérogène.